Selon l'agence Conviva, plate-forme d’intelligence en temps réel pour les médias en streaming optimisée, le temps d’utilisation des streamings a augmenté de 63% par rapport à 2019. Il ne reste aucun doute : nous passons de plus en plus de temps devant les écrans.

Mais quels sont les impacts de cette grande consommation de séries et de films sur nous, en tant qu’individus et en tant que société ? Et comment cette consommation pourrait-elle influencer notre comportement ? Ce sont des questions auxquelles notre équipe de casino online veut répondre !

Les opinions ici sont nombreuses. Certains répondent que cela a un impact sur la façon dont nous nous habillons, mangeons et parlons. D’autres disent qu’elle guide nos désirs, ce que nous voulons acheter, où nous voulons voyager ou même quelle musique nous voulons écouter. Il y a encore ceux qui disent que même nos opinions (ou notre changement de point de vue) peuvent être directement liées à la série que nous suivons sur le moment.

Au prime abord cela peut paraître radical, non ? Cependant, selon la psychologue clinicienne, maître et docteur de l’Unesp, Mme. Deborah Perez, les productions audiovisuelles ne produisent pas seulement un impact culturel : elles nous aident aussi à développer notre personnalité. "L’être humain se construit donc dans sa relation avec son entourage : agir, produire, consommer, se connecter... De cette façon, il y a une influence directe de l'industrie médiatique sur notre subjectivité", affirme-t-elle.

Voilà pourquoi après avoir regardé une série très célèbre, nous essayons de reproduire des caractéristiques ou des situations les plus diverses que les personnages ont vécu. "L’imitation se produit naturellement, car l’être humain est conservateur. Cela signifie que nous sommes certainement sociaux et que nous avons besoin de l’autre pour nous regarder, pour identifier ce qui nous ressemble où nous différencie. Tout ce processus créé par les productions médiatiques fonctionne comme un soutien à la connaissance de soi", conclut Deborah.

Mais de manière concrète, est-ce que c’est exactement ce qui se passe ? Est-ce que nous pouvons lier la théorie à la pratique ? Est-il possible, en effet, d’observer ces changements qui incorporent la fiction dans la réalité ? Afin de répondre à ces questions, nous avons choisi d’analyser trois séries très réussies pour observer le rôle qu’elles jouent au sein de la société.

Jouer aux échecs et porter un « Bob » : qu’est-ce que nous faisons de différent aujourd’hui ?

Dans Le Jeu de la dame (The Queen’s Gambit) on suit les aventures de Beth Harmon, incarnée par l’actrice Anya Taylor-Joy. Fille à problème et prodige des échecs dans les années 50, la série raconte son parcours de joueuse extraordinaire qui lutte pour gagner le tournoi mondial dominé par les Russes. D'abord, la prémisse semble être simple mais sa grande force a été de déconstruire l’idée que les échecs sont un sport intellectuel, complexe et sérieux et de le transformer en quelque chose de pop.

Sur ce point, une chose est sûre: en 28 jours la mini-série est devenue la plus visionnée de l’histoire de Netflix, 62 millions de foyers ont regardé Le Jeu de la dame à travers le monde. Mais le succès de son scénario ne s’arrête pas là.

media

Certains disent que le succès d’Emily à Paris (Emily in Paris) n'est expliqué qu’en raison du format court de ses épisodes, néanmoins, la série offre beaucoup plus que ça. Les looks, la photographie, les sites touristiques classiques de Paris et le format désormais consacré de la comédie romantique ont été les ingrédients de son succès.

La série, qui raconte l’histoire d’Emily jouée par l’actrice Lily Collins, une jeune employée d’une entreprise de marketing qui obtient une opportunité professionnelle de ses rêves à Paris, a été la série regardée le plus rapidement au monde depuis la semaine de sa sortie. En outre, elle a directement influencé la mode, le tourisme et la consommation de certains produits.

media

On savait déjà que la princesse Diana et la duchesse Kate Middleton sont un symbole populaire, mais qui aurait imaginé que toute la famille royale le serait aussi ? La Couronne (The Crown) une série historique et biographique sur la royauté britannique qui compte déjà quatre saisons sur Netflix a réussi ce pari.

Ce fait n’est qu’une pincée de l’influence de La Couronne dans la société. La série a un impact non seulement sur la manière dont nous nous habillons, elle a même influencé la manière dont les Britanniques voient la famille royale aujourd’hui.

media

Avec l'augmentation de l'utilisation de services de streaming, il est naturel que l’industrie audiovisuelle fasse des efforts pour créer des productions qui ont une chance d’attirer les bonnes grâces du public. C’est-à-dire que ce processus est capable de mettre au point l'impact et la répercussion des productions médias sur la société dans son ensemble, pas seulement sur l’individu lui- même.

Selon Flavia Mendonça, sociologue formée par l’UNB, actuellement étudiante de master en sociologie également à l’UNB et spécialiste en sociologie de la culture, il existe une logique et une recette pour le succès dans l’audiovisuel.

“Dans le domaine de l'audiovisuel, il y a toujours le processus d’analyse des données, des études et des recherches de marché. Les outils numériques en streaming, par exemple, peuvent facilement tracer le profil de ses abonnés et ainsi créer des contenus basés sur ce qui fait le plus de succès", affirme Flavia.

Alors pourquoi faut-il innover si ce qui rend une production célèbre a déjà été prouvé ?

C'est grâce à cette formule que nous avons plusieurs séries avec des histoires, des thèmes et des rythmes similaires. Rien n’est fortuit et nous serons de plus en plus touchés par des productions telles que celles précédemment analysées.

Pour aller plus loin

Ces conséquences ne se limitent pas à quelques séries. Au contraire, la consommation croissante de productions audiovisuelles (films, feuilletons et télé-réalité) sur des plates-formes en ligne s’est intensifiée. En tout cas, en suivant la même logique, ces services influencent la société et font en sorte que les gens incorporent leurs éléments de façon très similaire.

L’un des instruments de mesure cette influence est élaborée à travers les données de recherche Google. Puisqu’il y a un rapport très étroit entre la curiosité et les recherches que l’on fait dans ces outils.

Dans l'infographie ci-dessous, nous avons comparé l'intérêt croissant pour certains mots-clés après la sortie des différents types de productions audiovisuels. Découvrez-le !

media

Bref, au moins une chose est sûre dans ce monde accéléré, changeant et fortement créatif dans lequel nous vivons : les tendances apparaissent et se réinventent à tout moment.

En conséquence, à une échelle plus ou moins grande, nous allons continuer à être changés par les histoires qui nous touchent. Après tout, c’est essentiellement ce que les bons récits font - et c’est ce qui compte le plus.